InnovCity

Guides Green Vivo

Vendredi 31 octobre 2014

Commenter Partager

De l’innovation dans les aires de covoiturage

Déplacement | 2 réactions

par Julien de Labaca | 16.03.12

une-covoiturage-aires-120228

Les nouveaux usages de l’automobile ont le vent en poupe : l’auto-partage se démocratise, les services de locations de voitures entre particuliers font parler d’eux et le covoiturage fait la une de la presse. Ce dernier usage intéresse de près les autorités publiques, qui tentent de le développer. Les objectifs quantitatifs sont finalement assez flous mais c’est un ensemble de mesures, une vision systémique qui permettront de faire évoluer les pratiques. Dans ce domaine, les aires de covoiturage pourraient constituer un territoire favorable à l’innovation. Et devenir des aires « à haut niveau de service ».

Favoriser l’intermodalité

Les trajets effectués en covoiturage sont très divers. Ils peuvent être réguliers (domicile-travail), irréguliers mais récurrents (des étudiants qui rentrent le week-end) ou encore totalement ponctuels. Les aires de covoiturage doivent donc répondre à l’ensemble des pratiques afin d’être les plus efficaces.

En fonction de la localisation de l’aire, il est pertinent de favoriser l’intermodalité pour le covoitureur. Celui-ci peut être amené à terminer son trajet en voiture, mais aussi en vélo, à pied ou en transports collectifs. L’installation de box à vélos sécurisés, la disponibilité d’information sur la desserte en transports collectifs ou encore le jalonnement piéton constituent des mesures essentielles.

Proposer des services

Aujourd’hui, les gares développent des services parallèles afin de fidéliser leurs clients : installation de crèches, cabinets médicaux… Cette évolution pourrait également s’appliquer aux aires de covoiturage, qui deviennent, tout comme les gares, des lieux d’interface entre plusieurs modes de déplacements. Pour quels services ? La livraison de colis, le gonflage des pneus, la vente de produits alimentaires… Dans cette optique, la mutualisation du stationnement avec certains supermarchés est une piste de choix. Si un supermarché est idéalement placé, à la confluence de flux, sur un axe important, pourquoi ne pas utiliser son parking en partie pour le covoiturage ?

Des capteurs sur chaque place

La montée en puissance des nouvelles technologies d’information dans le domaine des transports est également un atout considérable à mettre au service des aires de covoiturage. La localisation GPS de l’ensemble des aires d’un territoire permettrait par exemple d’alimenter les GPS des véhicules, les systèmes d’information multimodaux ou encore les applications ad-hoc. L’installation de capteurs sur chaque place permettrait aux éventuels covoitureurs de connaître en temps réel le taux de remplissage de l’aire qu’ils souhaitent éventuellement utiliser. L’installation d’une borne permettrait de déclarer en temps réel un besoin de covoiturage, relayé par une centrale de mobilité. A défaut, la déclaration pourrait se faire grâce à l’utilisation d’un smartphone, via un QR code installé dans chaque aire.

corps-covoiturage-aires-120228Vers une approche servicielle du covoiturage

La mise en place des aires de covoiturage est souvent le monopole des aménageurs ou ingénieurs transports. Pourtant, d’autres corps de métiers pourraient apporter une importante plus value à la réflexion. C’est notamment le cas des designers, architectes, à l’image de l’Ecole de Design de Nantes, qui a travaillé sur le projet Copilo’t. Ce service est un module préparé en usine et installé directement sur une place de parking d’une aire de covoiturage. Copilo’t est modulable et peut fournir l’ensemble des services suivants : Vbox, pour recevoir des colis sur l’aire de covoiturage, un véritable espace d’attente, le service commerce, le « point stop », sorte de borne pour le covoiturage instantané… Cette approche de service à la carte est tout à fait pertinente car elle permet de s’adapter à tout type d’aire.

Par ces quelques éléments réflexion, on touche du doigt une des grandes (r)évolutions nécessaires dans les systèmes de mobilité à l’heure actuelle : l’approche servicielle.

Crédits photos : SNCF/ Ecole de Design de Nantes

Sur le même thème : , , , , , , , , , , , , , , ,

Vos réactions

Innovation et mobilité | Pearltrees | 19.03.12 à 13.28

[...] Dans ce domaine, les aires de covoiturage pourraient constituer un territoire favorable à l’innovation. Et devenir des aires « à haut niveau de service ». De l’innovation dans les aires de covoiturage | InnovCity [...]

Covoiturage | Pearltrees | 19.03.12 à 14.37

[...] Les nouveaux usages de l’ automobile ont le vent en poupe : l’auto-partage se démocratise, les services de locations de voitures entre particuliers font parler d’eux et le covoiturage fait la une de la presse. De l’innovation dans les aires de covoiturage | InnovCity [...]

Partagez, réagissez, complétez, polémiquez ! Avec respect...

La Web TV des innovateurs

01.03.12 | Vincent Feltesse - Président de la communauté urbaine de Bordeaux

Toutes les vidéos

Agenda Innov'in The City