InnovCity

Guides Green Vivo

Samedi 1 novembre 2014

Commenter Partager

Rennes lance Novosphère, un réseau social dédié à l’innovation

Social | Aucune réaction

par Elsa Sidawy | 30.03.12

Le 21 mars, Rennes Métropole a lancé la Novosphère, un réseau social dédié à l’innovation. L’objectif ? Apporter un soutien en communication aux idées innovantes développées sur le territoire rennais, qui pourraient avoir un impact positif sur la vie quotidienne des habitants. Les projets sélectionnés recevront ainsi le label « Rennes, la Novosphère » et incarneront la créativité de Rennes. Pour les récompenser, la ville s’engage à leur apporter des outils pour augmenter leur visibilité (soutien rédactionnel, espaces publicitaires dans la presse spécialisée, présence sur des salons…).

Les domaines de déploiement de ces projets innovants sont ouverts à tous types d’initiatives, de la biologie à la culture en passant par les médias ou l’architecture. Cette démarche est pour la ville l’occasion d’assurer le rayonnement européen voire international de sa politique de soutien à l’innovation.

corps-velo-pliant-120330

Vélo Pliant D'isocycle

Les premiers projets sélectionnés

  • Cartes postales en 3D : Les meubles virtuels d’Artefacto

La société Artefacto a inventé un système de réalité augmentée permettant à de jeunes designers de présenter virtuellement leurs œuvres et de participer à des salons internationaux à moindre frais. Grâce au projet Wanted design, développé en partenariat avec l’école des Beauxarts de Rennes, l’entreprise Artefacto, spécialisée dans la production d’images de synthèse, donne les moyens aux jeunes designers de toucher un public international.

  • Blockwood : Maisons modulaires en bois

Avec Blockwood, l’architecte Gilles Guerry a imaginé un système de modules de bois permettant la fabrication industrialisée d’habitats bon marché. Ils sont écologiques, sans fondation, déplaçables et à très hautes performances énergétiques, pour un coût d’environ 750 € le m2 (contre 1 300 à 1 600 € le m2 pour la construction d’une maison classique).

  • Communicartes : Les nouvelles technologies à portée de tous

Avec Communicartes, les nouvelles technologies permettent aux personnes âgées ou aux personnes en situation de handicap d’utiliser un ordinateur sans clavier ni souris grâce à l’outil baptisé ipocarte.

  • Diafir : La biopsie virtuelle

Pour diagnostiquer certaines maladies du foie, les patients sont soumis à une biopsie : sous anesthésie, on leur prélève un morceau du tissu de l’organe au moyen d’une longue aiguille introduite dans l’abdomen. La biopsie est un procédé invasif, douloureux et risqué. Il faut ensuite attendre les analyses du laboratoire. Diafir a développé une machine dans laquelle on introduit une goutte de sang du patient et qui, grâce à une technique d’imagerie infrarouge, permet d’établir un diagnostic en trois minutes.

  • Diwel : Le son et la vidéo sans fil

Diwel propose un système permettant de diffuser du son et de la vidéo haute définition, sans fil, en temps réel et sans perte de qualité.

  • Isocycle : Le vélo pliant

En réponse aux contraintes environnementales et au coût des carburant, Isocycle a conçu un vélo pliant simple et léger à utiliser en complément d’autres modes de transports.

  • Octopousse : Le crowdfunding solidaire en ligne

Octopousse est un site Internet “gagnantgagnant” permettant à de jeunes porteurs de projets d’organiser des levées de fonds auprès d’internautes, en échange de contreparties.

  • Open data : Ouverture des données de Rennes à Manchester

La Cantine numérique rennaise veut partager son expérience de l’Open data avec son homologue de Manchester.

  • La Patate chaude : Un abri dans les jardins du Breil

Conçue par l’artiste d’origine rennaise Nicolas Floc’h, une œuvre d’art servira bientôt d’abri aux jardiniers en insertion des Jardins du Breil. En forme de patate géante et pourvu d’une cheminée, le local leur permettra de s’abriter ou de faire une pause.

  • Cimtech : Un volet roulant et orientable

La société Cimtech a créé un volet roulant dont les lames peuvent s’orienter afin d’allier les propriétés des volets roulants (sécurité, obscurité, protection thermique l’hiver) à ceux des stores vénitiens ou brises soleil orientables (protection thermique l’été et gestion de la luminosité naturelle).

Sur le même thème : , , , , , , , , , ,

Partagez, réagissez, complétez, polémiquez ! Avec respect...

La Web TV des innovateurs

01.03.12 | Vincent Feltesse - Président de la communauté urbaine de Bordeaux

Toutes les vidéos

Agenda Innov'in The City